Cancer du larynx

Contexte

Qu’est-ce que le cancer du larynx?

Le cancer du larynx est un cancer relativement rare. La Société canadienne du cancer estime que 1 150 nouvelles personnes en seront atteintes en 2020 (1). Ce cancer est plus fréquent chez les hommes que les femmes. La consommation de tabac et d’alcool représentent les facteurs de risque non professionnels les plus importants du cancer du larynx.


Facteurs de risque professionnels connus
    • Amiante
    • Brouillards d’acides minéraux forts (p. ex. acide sulfurique)
Facteurs de risque professionnels possibles
    • Exposition à la fumée secondaire
    • Industrie de production du caoutchouc
    • Sulfure de dichloroéthyle (gaz moutarde)

 

Principales conclusions

Construction

Les personnes travaillant dans l’industrie de la construction en général, ainsi que celles occupant certains métiers particuliers, présentent un risque accru de développer un cancer du larynx. Les ouvriers de la construction peuvent être exposés à différentes substances carcinogènes connues et suspectées comme l’amiante, un facteur de risque connu du cancer du larynx. Les ouvriers de la construction peuvent également être exposés à la fumée secondaire dans leur milieu de travail, ce qui est un facteur de risque possible du cancer du larynx.

    • Construction : 1,2 fois le risque
    • Excavateurs, niveleurs, paveurs et travailleurs assimilés : 1,9 fois le risque
    • Plâtriers et travailleurs assimilés : 1,3 fois le risque
    • Couvreurs, applicateurs d’enduits hydrofuges et travailleurs assimilés : 1,7 fois le risque
    • Monteurs de charpentes métalliques : 1,4 fois le risque 
    • Vitriers : 1,7 fois le risque
    • Autres manoeuvres et travailleurs assimilés du bâtiment : 1,4 fois le risque
Extraction et traitement du métal

On ignore pourquoi les travailleurs de l’industrie de l’extraction et du traitement du métal présentent un risque accru de développer un cancer du larynx.

    • Mines métalliques : 1,3 fois le risque
    • Mineurs et carriers spécialisés dans le havage, le transport et le chargement : 1,8 fois le risque
    • Manoeuvres et travailleurs assimilés de la métallurgie : 2,3 fois le risque
    • Métallurgistes et travailleurs assimilés : 2,2 fois le risque
Agents d’entretien

Les concierges et les agents d’entretien sont exposés à la poussière et à divers solvants chimiques, et peut-être à l’amiante, ce qui peut augmenter le risque de développer un cancer du larynx.

    • Concierges, employés des services domestiques et du nettoyage : 1,3 fois le risque
Risque relatif par industrie et par emploi

Figure 1. Risque de diagnostic de cancer du larynx chez les travailleurs employés dans chaque groupe d’industries par rapport à tous les autres, Système de surveillance des maladies professionnelles (SSMP), 1983-2016

Pour obtenir le rapport de risque, on divise l’estimation du temps moyen nécessaire pour diagnostiquer la maladie chez les travailleurs de chaque groupe d’industries/professionnel par celui nécessaire pour diagnostiquer la maladie chez tous les autres groupes pendant la période de l’étude. Les rapports de risque supérieurs à 1,00 indiquent un risque accru de développer la maladie dans un groupe donné par rapport à tous les autres. Les estimations sont ajustées par année de naissance et par sexe. La largeur de l’intervalle de confiance (IC) de 95 % est fondée sur le nombre de cas dans chaque groupe (plus il y a de cas, plus l’intervalle est étroit).

 

Figure 2. Risque de diagnostic de cancer du larynx chez les travailleurs employés dans chaque groupe professionnel par rapport à tous les autres, Système de surveillance des maladies professionnelles (SSMP), 1983-2016

Pour obtenir le rapport de risque, on divise l’estimation du temps moyen nécessaire pour diagnostiquer la maladie chez les travailleurs de chaque groupe d’industries/professionnel par celui nécessaire pour diagnostiquer la maladie chez tous les autres groupes pendant la période de l’étude. Les rapports de risque supérieurs à 1,00 indiquent un risque accru de développer la maladie dans un groupe donné par rapport à tous les autres. Les estimations sont ajustées par année de naissance et par sexe. La largeur de l’intervalle de confiance (IC) de 95 % est fondée sur le nombre de cas dans chaque groupe (plus il y a de cas, plus l’intervalle est étroit).

Tableau des résultats

Tableau 1. Surveillance du cancer du larynx :  Nombre de cas, nombre de travailleurs employés, et rapports de risque dans chaque groupe d’industries

Code CTI * Groupe d’industries Nombre de cas Nombre de travailleurs employés Rapport de risque, HR (95% CI) †
1 Agriculture 38 35 014 1,21
(0,88-1,66)
2/3 Forêts, pêche et piégeage 28 10 699 1,55
(1,07-2,25)
4 Mines (y compris broyage),
carrières et puits de pétrole
71 23 200 1,43
(1,13-1,81)
5 Industries manufacturières 949 693 585 1,01
(0,93-1,09)
6 Construction 332 210 974 1,19
(1,06-1,34)
7 Transports, communications et
autres services publics
313 197 212 1,24
(1,10-1,39)
8 Commerce 373 429 290 1,00
(0,90-1,12)
9 Finances, assurances et
affaires immobilières
43 23 988 1,46
(1,08-1,98)
10 Services socio-culturels,
commerciaux et personnels
368 599 658 0,92
(0,82-1,03)
11 Administration publique et
défense
240 190 897 1,01
(0,88-1,15)
         
* CTI : Classification type des industries (1970)
† Risque de développer la maladie dans un groupe donné par rapport à tous les autres

 

Tableau 2. Surveillance du cancer du larynx :  Nombre de cas, nombre de travailleurs employés, et rapports de risque dans chaque groupe de professions

Code CCDP* Groupe professionnel Nombre de cas Nombre de travailleurs employés Rapport de risque, HR (95% CI) †
11 Directeurs, administrateurs et
personnel assimilé
19 31 004 0,77
(0,49-1,21)
21 Travailleurs des sciences naturelles,
techniques et mathématiques
26 26 349 0,87
(0,59-1,29)
23 Travailleurs spécialisés des sciences
sociales et secteurs connexes
18 30 715 1,66
(1,04-2,64)
25 Membres du clergé et assimilés 0 128
27 Enseignants et personnel assimilé 12 48 491 0,47
(0,27-0,84)
31 Personnel médical, techniciens
de la santé et travailleurs assimilés
40 135 372 0,74
(0,54-1,02)
33 Professionnels des domaines artistique
et littéraire et personnel assimilé
6 14 996 0,65
(0,29-1,44)
41 Personnel administratif et
travailleurs assimilés
137 197 348 0,88
(0,74-1,04)
51 Travailleurs spécialisés dans la vente 67 148 140 0,78
(0,61-0,99)
61 Travailleurs spécialisés dans les services 315 370 912 1,01
(0,90-1,14)
71 Agriculteurs, horticulteurs et éleveurs 47 50 150 1,02
(0,76-1,36)
73 Pêcheurs, trappeurs et travailleurs
assimilés
<5 558
75 Travailleurs forestiers et bûcherons 22 10 684 1,27
(0,84-1,94)
77 Mineurs, carriers, foreurs de puits
et travailleurs assimilés
35 13 036 1,28
(0,92-1,79)
81 Travailleurs des industries de
transformation (minéraux, métaux, chimiques)
126 79 239 1,36
(1,13-1,62)
82 Travailleurs des industries de
transformation (aliments, bois, textiles)
80 99 250 0,78
(0,62-0,97)
83 Usineurs et travailleurs des
secteurs connexes
295 189 415 1,08
(0,96-1,23)
85 Travailleurs spécialisés dans
la fabrication, le montage et la réparation
458 328 320 1,04
(0,94-1,15)
87 Travailleurs du bâtiment 377 215 593 1,16
(1,04-1,30)
91 Personnel d’exploitation des transports 343 168 109 1,52
(1,35-1,70)
93 Manutentionnaires et travailleurs
assimilés, non classés ailleurs
205 153 057 1,23
(1,07-1,42)
95 Autres ouvriers qualifiés et
conducteurs de machines
46 28 305 1,19
(0,89-1,59)
99 Travailleurs non classés ailleurs 255 215 261 1,04
(0,92-1,19)
         
* CCDO: Canadian Classification Dictionary of Occupations (1971)  
† Hazard rate in each group relative to all others    

Veuillez noter que nos résultats peuvent différer de celles que nous avons publiés ou présentés. Cela peut être attribuer aux définitions que nous utilisons pour identifier les cas, aux approches méthodologiques et le suivi en cours de la cohort dans le système de surveillance.  

Références

  1. Brenner DR, Weir HK, Demers AA, Ellison LF, Louzado C, Shaw A, Turner D, Woods RR, Smith LM. Projected estimates of cancer in Canada in 2020. CMAJ 2020;192:E199-205. Estimations prévues du cancer au Canada en 2020.