Cancer de la thyroïde

Contexte

Qu’est-ce que le cancer de la thyroïde?

Selon la Société canadienne du cancer, le cancer de la thyroïde sera le septième cancer le plus souvent diagnostiqué au Canada en 2020. Ce cancer vient au cinquième rang des cancers féminins [1] et apparaît le plus souvent chez des personnes âgées de 20 à 55 ans.

Les facteurs de risque professionnels liés au cancer de la thyroïde sont méconnus. L’exposition au rayonnement ionisant (radiothérapie, imagerie diagnostique ou retombées nucléaires) pendant l’enfance et l’adolescence est le facteur de risque le plus connu du cancer de la thyroïde. En milieu de travail, on a constaté les associations les plus cohérentes pour les travailleurs exposés au rayonnement et les professionnels de la santé. Par ailleurs, d’autres études ont révélé un risque accru chez les travailleurs exposés à des pesticides et chez ceux occupant des professions agricoles [2].

 
Facteurs de risque professionnels connus
    • Rayonnement ionisant (exposition à l’âge adulte) [3]
      • Exposition aux rayons X et aux rayons gammas lors de la réalisation d’imageries diagnostiques
      • Administration traitement à l’iode radioactif 
Facteurs de risque professionels possibles
    • Pesticides (comme les insecticides organochlorés) [2,4]
Principales conclusions

Par le passé, certaines études ont démontré un risque accru de développer un cancer de la thyroïde chez les travailleurs agricoles, qui peuvent être exposés aux pesticides. Toutefois, aucun risque accru n’a été observé parmi ces groupes dans le SSMP.


Soins de santé

Les professionnels de la santé peuvent être exposés au rayonnement ionisant à faible dose lorsqu’ils administrent une radiothérapie ou effectuent une imagerie diagnostique. L’exposition à des rayons ionisants à l’âge adulte est un facteur de risque possible du cancer de la thyroïde.

    • Personnel médical, techniciens de la santé et travailleurs assimilés : 1.11 fois le risque
      • Denturologistes, hygiénistes dentaires, dentistes adjoints et techniciens : 2,35 fois le risque
      • Techniciens en radiologie : 1,33 fois le risque
      • Infirmières diplômées, à l’exception des surveillantes : 1,21 fois le risque 
    • Services de diagnostic et de soins, non classés ailleurs* : 1,71 fois le risque
    • Hôpitaux : 1,11 fois le risque

* Cette industrie comprend les laboratoires (dentaires, médicaux, radiologiques, etc.) offrant des services d’analyse, de diagnostic ou de traitement aux professions médicales ou dentaires ou aux patients sur ordonnance d’un médecin ou d’un dentiste et les organismes comme les Infirmières de l’Ordre de Victoria du Canada, les services de transfusion sanguine de la Croix-Rouge canadienne et Ambulance Saint-Jean.

  •  
Risque relatif par industrie et par emploi

Figure 1. Risque de diagnostic de cancer de la thyroïde chez les travailleurs employés dans chaque groupe d’industries par rapport à tous les autres, Système de surveillance des maladies professionnelles (SSMP), 1983-2016

Pour obtenir le rapport de risque, on divise l’estimation du temps moyen nécessaire pour diagnostiquer la maladie chez les travailleurs de chaque groupe d’industries/professionnel par celui nécessaire pour diagnostiquer la maladie chez tous les autres groupes pendant la période de l’étude. Les rapports de risque supérieurs à 1,00 indiquent un risque accru de développer la maladie dans un groupe donné par rapport à tous les autres. Les estimations sont ajustées par année de naissance et par sexe. La largeur de l’intervalle de confiance (IC) de 95 % est fondée sur le nombre de cas dans chaque groupe (plus il y a de cas, plus l’intervalle est étroit).


Figure 2. Risque de diagnostic de cancer de la thyroïde chez les travailleurs employés dans chaque groupe professionnel par rapport à tous les autres, Système de surveillance des maladies professionnelles (SSMP), 1983-2016

Pour obtenir le rapport de risque, on divise l’estimation du temps moyen nécessaire pour diagnostiquer la maladie chez les travailleurs de chaque groupe d’industries/professionnel par celui nécessaire pour diagnostiquer la maladie chez tous les autres groupes pendant la période de l’étude. Les rapports de risque supérieurs à 1,00 indiquent un risque accru de développer la maladie dans un groupe donné par rapport à tous les autres. Les estimations sont ajustées par année de naissance et par sexe. La largeur de l’intervalle de confiance (IC) de 95 % est fondée sur le nombre de cas dans chaque groupe (plus il y a de cas, plus l’intervalle est étroit).

Tableau des résultats

Tableau 1. Surveillance du cancer de la thyroïde :  Nombre de cas, nombre de travailleurs employés, et rapports de risque dans chaque groupe d’industries

Code CTI * Groupe d’industries Nombre de cas Nombre de travailleurs employés Rapport de risque, HR (95% IC) †
1 Agriculture 46 35 007 0,60
(0,45-0,80)
2/3 Forêts, pêche et piégeage 16 10 699 0,92
(0,56-1,51)
4 Mines (y compris broyage),
carrières et puits de pétrole
30 23 203 0,83
(0,58-1,19)
5 Industries manufacturières 1 606 693 458 0,98
(0,93-1,04)
6 Construction 301 210 956 0,91
(0,80-1,02)
7 Transports, communications et
autres services publics
421 197 154 1,08
(0,97-1,19)
8 Commerce 1 061 429 108 1,01
(0,95-1,08)
9 Finances, assurances et
affaires immobilières
75 23 974 1,15
(0,92-1,45)
10 Services socio-culturels,
commerciaux et personnels
2 049 599 126 1,06
(1,00-1,12)
11 Administration publique et
défense
524 190 795 1,04
(0,95-1,14)
         
* CTI : Classification type des industries (1970)
† Risque de développer la maladie dans un groupe donné par rapport à tous les autres

 

Tableau 2. Surveillance du cancer de la thyroïde :  Nombre de cas, nombre de travailleurs employés, et rapports de risque dans chaque groupe de professions

Code CCDP * Groupe professionnel Nombre de cas Nombre de travailleurs employés Rapport de risque, HR (95% IC) †
11 Directeurs, administrateurs et
personnel assimilé
121 30 958 1,24
(1,04-1,49)
21 Travailleurs des sciences naturelles,
techniques et mathématiques
63 26 327 1,13
(0,88-1,45)
23 Travailleurs spécialisés des sciences
sociales et secteurs connexes
146 30 676 1,28
(1,09-1,51)
25 Membres du clergé et assimilés 0 128
27 Enseignants et personnel assimilé 215 48 396 1,09
(0,95-1,25)
31 Personnel médical, techniciens
de la santé et travailleurs assimilés
641 135 167 1,11
(1,02-1,21)
33 Professionnels des domaines artistique
et littéraire et personnel assimilé
33 14 985 0,87
(0,61-1,22)
41 Personnel administratif et
travailleurs assimilés
649 197 206 1,03
(0,95-1,12)
51 Travailleurs spécialisés dans la vente 467 148 030 1,06
(0,97-1,17)
61 Travailleurs spécialisés dans les services 1149 370 720 1,03
(0,96-1,10)
71 Agriculteurs, horticulteurs et éleveurs 57 50 138 0,56
(0,43-0,72)
73 Pêcheurs, trappeurs et travailleurs
assimilés
0 558
75 Travailleurs forestiers et bûcherons 13 10 684 0,76
(0,44-1,31)
77 Mineurs, carriers, foreurs de puits
et travailleurs assimilés
20 13 040 1,03
(0,66-1,59)
81 Travailleurs des industries de
transformation (minéraux, métaux, chimiques)
142 79 214 0,81
(0,68-0,95)
82 Travailleurs des industries de
transformation (aliments, bois, textiles)
232 99 223 0,91
(0,80-1,03)
83 Usineurs et travailleurs des
secteurs connexes
351 189 405 0,96
(0,86-1,08)
85 Travailleurs spécialisés dans
la fabrication, le montage et la réparation
821 328 254 1,14
(1,06-1,23)
87 Travailleurs du bâtiment 275 215 577 0,82
(0,73-0,93)
91 Personnel d’exploitation des transports 296 168 082 1,01
(0,89-1,14)
93 Manutentionnaires et travailleurs
assimilés, non classés ailleurs
322 153 026 0,97
(0,87-1,09)
95 Autres ouvriers qualifiés et
conducteurs de machines
67 28 303 0,99
(0,78-1,26)
99 Travailleurs non classés ailleurs 404 215 202 0,89
(0,81-0,99)
         
* CCDP: Classification canadienne descriptive des professions (1971)
† Risque de développer la maladie dans un groupe donné par rapport à tous les autres

Veuillez noter que nos résultats peuvent différer de celles que nous avons publiés ou présentés. Cela peut être attribuer aux définitions que nous utilisons pour identifier les cas, aux approches méthodologiques et le suivi en cours de la cohort dans le système de surveillance.    

Références

  1. Brenner DR, Weir HK, Demers AA, Ellison LF, Louzado C, Shaw A, Turner D, Woods RR, Smith LM. Projected estimates of cancer in Canada in 2020. CMAJ 2020;192:E199-205. Estimations prévues du cancer au Canada en 2020.
  2. Aschebrook-Kilfoy B, Ward MH, Della Valle CT, Friesen MC. Occupation and thyroid cancer. Occup Environ Med 2014;71(5):366-380. Profession et cancer thyroïdien (en anglais seulement).
  3. Centre international de recherche sur le cancer (CIRC). Agents Classés par les Monographies du CIRC, Volumes 1–127 (2020).
  4. Han MA, Kim JH, Song HS. Persistent organic pollutants, pesticides, and the risk of thyroid cancer: Systematic review and meta-analysis. Eur J Cancer Prev. 2019;28(4):344-9. (En anglais seulement).