Asthme

Contexte

Qu’est-ce que l’asthme?

L’asthme est une maladie inflammatoire courante du système respiratoire, souvent due à des allergènes ou des substances irritantes [1]. L’asthme est également la maladie respiratoire professionnelle la plus fréquemment observée, avec une estimation de 15 % des cas d’asthme chez l’adulte imputables aux expositions en milieu de travail [2]. Il existe de nombres facteurs de risque professionnel pour cette maladie, et les travailleurs de nombreux groupes professionnels et d’industries risquent de la développer.

 

Facteurs de risque professionels
    • Isocyanates [3]
    • Poussières (métaux, bois, céréales/farine, animaux, etc.) [3,4]
    • Latex [3]
    • Anhydrides d’acide [3]
    • Produits de nettoyage [4]
    • Liquides métallurgiques [3]
    • Gaz d’échappement [3]
    • Autres produits chimiques irritants
Principales conclusions

Les risques les plus élevés de développer de l’asthme ont été observés chez les peintres, les boulangers-pâtissiers, les ébénistes et menuisiers en meubles, et les finisseurs de béton. Le SSMP a permis de suivre les cas de survenue d’asthme chez les adultes, mais les expositions professionnelles peuvent également aggraver l’asthme chez les travailleurs ayant déjà reçu le diagnostic de cette maladie.


Peintres

Les travailleurs employés comme « peintres et décorateurs » comprennent les travailleurs utilisant des outils de pistolage pour appliquer de la peinture sur des produits, des matériaux ou d’autres surfaces, notamment des véhicules à moteur. Nous savons que les pistoleurs du secteur automobile sont exposés aux peintures et enduits contenant des isocyanates, un facteur de risque bien établi pour l’asthme [2,5]. Les peintres travaillant dans le secteur de la construction utiliseraient moins fréquemment des peintures contenant des isocyanates, ce qui pourrait expliquer la différence observée quant au risque moindre de développer de l’asthme [6].

    • Peintres et décorateurs d’articles manufacturés : 1,54 fois le risque
    • Peintres, tapissiers et travailleurs assimilés  : 0,82 fois le risque
Boulangers-pâtissiers

Les boulangers-pâtissiers et fabricants de confiseries présentent un risque accru de développer de l’asthme, probablement dû à l’exposition à la poussière de céréales et de farine.

    • Boulangers, pâtissiers, confiseurs et travailleurs assimilés : 1,62 fois le risque
Construction

Dans le secteur de la construction, les lisseurs de béton présentaient un risque accru de développer de l’asthme. Ces travailleurs peuvent être exposés à des substances telles que des poussières inorganiques, parmi lesquelles la silice, qui pourraient irriter les voies respiratoires et déclencher de l’asthme.

    • Lisseurs de béton et travailleurs assimilés : 2,03 fois le risque
Travail du bois

Les ébénistes et menuisiers en meubles sont exposés à la poussière de bois, un facteur de risque bien établi pour l’asthme. Toutefois, certains autres métiers du travail et du traitement du bois consignés dans le SSMP ne présentaient pas de risque accru de développer de l’asthme, notamment les charpentiers, les ouvriers de scierie et les opérateurs de machines à travailler le bois. Bien qu’il existe un risque bien établi de développer de l’asthme parmi les travailleurs du bois, les risques peuvent être propres à certaines essences forestières et pourraient également être influencés par d’autres facteurs comme la taille des particules de bois produites au cours de différentes tâches [7,8].

    • Ébénistes et menuisiers en meubles : 1,27 fois le risque
    • Charpentiers en charpentes de bois et travailleurs assimilés : 0,79 fois le risque
Concierges et agents d’entretien

Les concierges et agents d’entretien peuvent présenter un risque accru de développer de l’asthme en raison de leur exposition à des produits de nettoyage, des désinfectants, des détergents et des poussières [3].

    • Concierges, employés des services domestiques et du nettoyage : 1,10 fois le risque
 
Professionels de la santé

Des taux accrus d’asthme ont été observés chez les professionnels de la santé et liés à l’utilisation de gants et autres produits en latex de caoutchouc naturel. Dans le SSMP, on observait pour la plupart des sous-groupes de professionnels de la santé une diminution du risque de développer de l’asthme. La mise en circulation de gants sans latex avec une faible quantité de protéines ou de poudre à la fin des années 1990, et donc avant la période d’analyse de l’asthme dans le SSMP, pourrait en partie expliquer cette constatation [3]. Les professionnels de la santé peuvent toujours être exposés à d’autres substances dangereuses, notamment des produits de nettoyage, mais les risques peuvent varier en fonction du produit ou de la tâche [9,10].

    • Autre personnel médical, autres techniciens de la santé et travailleurs assimilés, n.c.a.* : 1,42 fois le risque
    • Infirmières diplômées, à l’exception des surveillantes : 0,92 fois le risque
    • Personnel spécialisé et auxiliaires des soins infirmiers et thérapeutiques n.c.a. : 0,75 fois le risque

*Ce groupe comprend les professions participant à la lutte contre les infections et à l’assistance des professionnels de la santé dans les cliniques, les pharmacies, les morgues et les hôpitaux vétérinaires, et à la stérilisation et l’emballage des fournitures pour hôpitaux, entre autres.

Risque relatif par industrie et par emploi

Figure 1. Risque de diagnostic d’asthme chez les travailleurs employés dans chaque groupe d’industries par rapport à tous les autres, Système de surveillance des maladies professionnelles (SSMP), 1999-2016

Figure 2. Risque de diagnostic d’asthme chez les travailleurs employés dans chaque groupe professionnel par rapport à tous les autres, Système de surveillance des maladies professionnelles (SSMP), 1999-2016

Tableau des résultats

Tableau 1. Surveillance de l’asthme :  Nombre de cas, nombre de travailleurs employés, et rapports de risque dans chaque groupe d’industries

Code CTI* Groupe d’industries Nombre de cas Nombre de travailleurs employés Rapport de risque, HR (95% IC) †
1 Agriculture 123 10 456 0,83 (0,70-0,99)
2/3 Forêts, pêche et piégeage 22 2 175 0,78 (0,51-1,19)
4 Mines (y compris broyage),
carrières et puits de pétrole
48 4 175 0,94 (0,71-1,25)
5 Industries manufacturières 2 296 155 261 1,01 (0,97-1,07)
6 Construction 702 63 129 0,90 (0,83-0,98)
7 Transports, communications et
autres services publics
878 61 586 1,07 (1,00-1,15)
8 Commerce 2 068 135 413 1,02 (0,97-1,07)
9 Finances, assurances et
affaires immobilières
110 6 856 1,08 (0,89-1,30)
10 Services socio-culturels,
commerciaux et personnels
3 511 197 453 1,09 (1,05-1,14)
11 Administration publique et
défense
892 56 914 1,04 (0,97-1,11)
         
* CTI : Classification type des industries (1970)
† Risque de développer la maladie dans un groupe donné par rapport à tous les autres

 

Tableau 2. Surveillance de l’asthme :  Nombre de cas, nombre de travailleurs employés, et rapports de risque dans chaque groupe de professions

Code CCDP* Groupe professionnel Nombre de cas Nombre de travailleurs employés Rapport de risque, HR (95% IC) †
11 Directeurs, administrateurs et
personnel assimilé
244 13 685 1,12 (0,99-1,27)
21 Travailleurs des sciences naturelles,
techniques et mathématiques
134 9 283 1,05 (0,89-1,25)
23 Travailleurs spécialisés des sciences
sociales et secteurs connexes
252 12 125 1,14 (1,01-1,30)
25 Membres du clergé et assimilés <5 44
27 Enseignants et personnel assimilé 355 18 530 1,07 (0,96-1,19)
31 Personnel médical, techniciens
de la santé et travailleurs assimilés
883 46 541 0,99 (0,92-1,07)
33 Professionnels des domaines artistique
et littéraire et personnel assimilé
124 6 200 1,28 (1,07-1,53)
41 Personnel administratif et
travailleurs assimilés
1 143 59 336 1,19 (1,11-1,26)
51 Travailleurs spécialisés dans la vente 907 56 363 0,97 (0,91-1,04)
61 Travailleurs spécialisés dans les services 1 970 113 403 1,09 (1,04-1,15)
71 Agriculteurs, horticulteurs et éleveurs 199 16 118 0,89 (0,78-1,03)
73 Pêcheurs, trappeurs et travailleurs
assimilés
<5 167
75 Travailleurs forestiers et bûcherons 21 1 939 0,83 (0,54-1,28)
77 Mineurs, carriers, foreurs de puits
et travailleurs assimilés
24 2 427 0,83 (0,56-1,24)
81 Travailleurs des industries de
transformation (minéraux, métaux, chimiques)
322 22 229 0,99 (0,89-1,11)
82 Travailleurs des industries de
transformation (aliments, bois, textiles)
498 28 569 1,12 (1,02-1,22)
83 Usineurs et travailleurs des
secteurs connexes
631 48 057 0,97 (0,89-1,05)
85 Travailleurs spécialisés dans
la fabrication, le montage et la réparation
1 178 80 429 1,06 (1,00-1,13)
87 Travailleurs du bâtiment 690 61 720 0,92 (0,85-1,00)
91 Personnel d’exploitation des transports 701 53 575 1,04 (0,97-1,13)
93 Manutentionnaires et travailleurs
assimilés, non classés ailleurs
634 41 469 1,12 (1,03-1,21)
95 Autres ouvriers qualifiés et
conducteurs de machines
84 6 166 0,97 (0,78-1,20)
99 Travailleurs non classés ailleurs 911 60 761 1,06 (0,99-1,14)
         
* CCDP: Classification canadienne descriptive des professions (1971)  
† Risque de développer la maladie dans un groupe donné par rapport à tous les autres

Veuillez noter que nos résultats peuvent différer de celles que nous avons publiés ou présentés. Cela peut être attribuer aux définitions que nous utilisons pour identifier les cas, aux approches méthodologiques et le suivi en cours de la cohort dans le système de surveillance.    

Références

  1. Statistique Canada. Tableau 13-10-0096-01 : Caractéristiques de la santé, estimations annuelles . 2020.
  2. Balmes J, Becklake M, Blanc P, Henneberger P, Kreiss K, Mapp C, et al. American Thoracic Society Statement: Occupational contribution to the burden of airway disease. Am J Respir Crit Care Med. 2003;167(5):787–97. (En anglais seulement)
  3. Vandenplas O. Occupational Asthma: Etiologies and Risk Factors. Allergy Asthma Immunol Res. 2011;3(3):157–67. (En anglais seulement)
  4. Tarlo SM, Lemiere C. Occupational asthma. N Engl J Med. 2014;370(7):640–9. (En anglais seulement)
  5. Kogevinas M, Antó JM, Sunyer J, Tobias A, Kromhout H, Burney P, and the European Community Respiratory Health Survey Study Group. Occupational asthma in Europe and other industrialised areas: A population-based study. Lancet. 1999;353(9166):1750–4. (En anglais seulement)
  6. Kaukiainen A, Martikainen R, Riala R, Reijula K, Tammilehto L. Work tasks, chemical exposure and respiratory health in construction painting. Am J Ind Med. 2008;51(1):1–8. (En anglais seulement)
  7. Wiggans RE, Evans G, Fishwick D, Barber CM. Asthma in furniture and wood processing workers: A systematic review. Occup Med. 2016;66(3):193–201. (En anglais seulement)
  8. Heikkilä P, Martikainen R, Kurppa K, Husgafvel-Pursiainen K, Karjalainen A. Asthma incidence in wood-processing industries in Finland in a register-based population study. Scand J Work Environ Health. 2008;34(1):66–72. (En anglais seulement)
  9. Liss GM, Buyantseva L, Luce CE, Ribeiro M, Manno M, Tarlo SM. Work-related asthma in health care in Ontario. Am J Ind Med. 2011;54(4):278–84. (En anglais seulement)
  10. Dumas O, Donnay C, Heederik DJJ, Héry M, Choudat D, Kauffmann F, Le Moual N. Occupational exposure to cleaning products and asthma in hospital workers. Occup Environ Med. 2012;69(12):883–9. (En anglais seulement)